BloUe

– Blues rock à textes, cordes et peaux tendues –

Musique à cordes et peaux tendues, le son de BloUe vient de partout. Le texte en français embrasse les réalités sociales pour faire danser au bord du gouffre des personnages imaginaires vivants comme jamais. BloUe c’est un mélange.

Le bleu du ciel et la boue du sol.

La terre qui brille quand le ciel pleure. BloUe c’est une satanée couleur. Danse de la pluie, rap de poussière, chanson de classe basse, quelque part entre rock et blues.

BloUe c’est Nicolas Delaqueze au banjo/harmonica et à la voix ; Armand Brard à la voix et au texte ;  Laurent Boucherot aux tambours ; Antoine Zavattero à la basse.

Armand Brard chante, danse et sourit noir sur les scènes indés depuis 15 ans d’abord avec Insolite et son breakbeat d’alambic puis avec le combo rap émo-core NRBC ou l’équipée sauvage Winchester United. Nicolas Delaqueze, après l’aventure Rapapas, invente sa couleur musicale au sein de la compagnie Lombric Spaghetti puis avec le groupe rock Blackradish. Il joue de l’harmonica et de cordes tendues sur à peu près tout et n’importe quoi. Les deux chercheurs obsessionnels se croisent : ils se savent du vécu et des faims en commun. À l’hiver 2015 ils grattent les premiers morceaux de Bloue Crasse. L’histoire commence. Rejoints un temps par Anthony Fougeray au trombone puis par Laurent Boucherot (Pas d’nom pas d’maison, Black Radish, Cirkus) au tambour et enfin par Antoine Zavattero (cie Quercus) à la basse, ils écument les scènes du grand ouest. Deux ans de métissages précieux, de bricolages de génie, de rages solidaires.

A l’automne 2018, la rencontre avec La Lezarde ouvre de nouveaux horizons. BloUe prépare son premier EP (MANGE!) pour prendre le large et arriver bientôt près de chez vous.